Comment avoir un jardin style japonais ?

Coin de nature sur une propriété, le jardin est généralement synonyme de verdure et de fleurs. Il existe plusieurs sortes de jardins, définis suivant les plantes qui les composent ou leurs agencements. Le jardin japonais est un jardin particulier, incarnant une valeur, un état d’esprit plus que la beauté des lieux, même si celle-ci se manifeste de facto. Survol sur les principes de base pour la création d’un authentique jardin japonais dans les lignes qui suivent.

Créer un jardin japonais : points à retenir

Ne pas dessiner d’angles. C’est le premier point à retenir pour la création d’un jardin japonais. En effet, ce type de jardin représente profondément la simplicité et la sérénité de la nature. En créer un s’apparente donc à s’inspirer de celle-ci, comme dans la réalisation d’un tableau paysager d’après nature… et dans la nature, il n’existe aucun angle. En second lieu, un jardin japonais arbore ses couleurs principalement à travers les teintes naturelles des végétaux et autres matériaux qui le composent. Exception est faite des ponts en bois, emblématiques des jardins japonais, souvent peints en rouge.

Éléments indispensables d’un jardin japonais

Trois éléments composent l’esprit de tous les jardins japonais. Premièrement, la roche ou la pierre, représentant en général une montagne ou une île, est installée en gros bloc. Les pierres plates aux formes libres décorant une allée en pas japonais ont toutefois leur place. Deuxièmement, l’eau. Toujours représentée dans les jardins japonais, elle se décline la plupart du temps en un ruisseau, une fontaine ou un point d’eau fermé. Lorsqu’il s’agit d’un jardin sec, elle sera remplacée par du sable ou des graviers, en veillant à tracer des ondulations pour rappeler les vagues d’une mer. Enfin, la végétation, élément primordial d’un jardin japonais, est soigneusement choisie. Les arbres fruitiers ou non et les plantes teinteront le paysage différemment au rythme des saisons. Des éléments décoratifs comme les statues etc. peuvent agrémenter tout cela.

Plantes à retrouver dans un jardin japonais

Pour réaliser un jardin japonais, la végétation typiquement nippone est à privilégier, sachant qu’au Japon, certaines plantes sont rattachées à des croyances culturelles. L’incontournable sakura, appellation locale du cerisier japonais, évoque ainsi la beauté éphémère de la nature. Il se pare de douces couleurs roses au printemps. L’abricotier, représentant le paradis sur Terre, est également très fréquemment choisi. Vous pouvez du reste embellir votre jardin japonais avec des bonsai, ces arbres miniatures japonais. Chêne, érable du Japon, pin à cinq feuilles et houx font aussi partie des plantes à retrouver dans un jardin japonais. Par ailleurs, les fleurs ne sont pas normalement cultivées dans cette sorte de jardin. Cependant, vous ne commettrez pas d’outrage en mettant quelques iris dans le vôtre.

Conseils pour bien entretenir son jardin en hiver
Comment aménager son jardin avec une piscine ?